Publication web

Guillaume Gomez, chef cuisinier de l’Elysée rend son tablier… aux fourneaux seulement !

Guillaume Gomez, chef cuisinier de l’Elysée rend son tablier…. aux fourneaux seulement !

Et toque !

De Jacques Chirac à Emmanuel Macron, le col tricolore a vu défiler à sa table quatre présidents. Après 25 ans de services, le chef quittera les cuisines de l’Elysée, ce dimanche 28 février.

Photographie de Guillaume Gomez sur son compte Twitter;

A 42 ans, Guillaume Gomez, star des réseaux sociaux, prend sa retraite. Il délaisse le piano de cuisine et sa brigade après 25 années de loyaux services pour assurer la charge de “représentant personnel” du président Emmanuel Macron “au service de la gastronomie française” à l’international. Un ambassadeur du goût qui représentera le chef d’Etat auprès “des acteurs et des réseaux de la gastronomie et de l’alimentation, pour promouvoir les arts culinaires de la France” a annoncé Emmanuel Macron.

Sur son compte Instagram, l’ancien chef des cuisines de l’Elysée a annoncé son départ.


Une fonction qu’il a déjà pu honorer, du moins dans l’assiette, en servant quotidiennement les chefs d’Etat du monde entier en visite. Au total, pas moins de 95 000 repas ont ainsi été confectionnés chaque année soit environ 2 millions en 25 ans ! Le chef a ainsi pu valoriser les panthéons de la cuisine française, où il excelle dans l’art du pâté en croûte. Son engagement de porter les saveurs de la France s’est aussi fait dans de multiples projets hors des fourneaux, en encourageant par exemple la relève de demain par le biais de son association : Les Cuisiniers de la République française. Un choix donc peu surprenant de la part du président.

La défense des produits de terroirs et des recettes ancestrales qui font l’identité française, Guillaume Gomez, chevalier de la Légion d’honneur et co-président des Euro Toques France, s’y attèle tous les jours, que ce soit lors des semaines gastronomiques, des représentations officielles où tout simplement en alimentant quotidiennement son compte instagram. Le chef se pose déjà en porte-parole des producteurs et des traditions qu’il met en avant.

Une vie cadrée aux petits oignons.

Guillaume Gomez, son physique de rugbyman, son grand sourire toujours dessiné sur ses lèvres a passé le plus clair de son temps devant les marmites. Diplômé à l’Ecole de Paris des métiers de la table, il débute auprès du chef Johny Bénariac, puis rejoint le chef aux deux étoiles Jacques Le Divellec. A seulement 17 ans, il entre au palais de l’Elysée sous la présidence de Jacques Chirac pour y faire son service national pour ne plus jamais quitter les cuisines du Palais. A force de persévérance, il gravit les échelons et prend la tête de la cuisine en 2013. Entre-temps, il obtient le très convoité titre de Meilleur Ouvrier de France à tout juste 25 ans. C’est la première fois qu’un candidat aussi jeune décroche le graal dans la catégorie cuisine.
Sa passion, il l’a transmet également dans des ouvrages accessibles aux jeunes et moins jeunes : Cuisine, Leçons en pas à pas aux éditions Duchêne, puis Cuisine, Leçons en pas à pas  pour enfants, mais aussi dans des récits plus personnels A la table des présidents, aux éditions du Cherche Midi, où il livre le quotidien des cuisines, sa créativité sans celle renouvelée au service du palais de la sphère politique.

Pour ses nouvelles missions, le chef s’attèlera désormais sur différents projets dans le cadre de l’année de la gastronomie en France que ce soit par le Food Forum, la Coupe du monde de rugby de 2023 et les Jeux Olympiques de 2024. En parallèle, il livre toujours sa bataille avec le chef toulousain et jury de Top Chef Michel Sarran sur le débat tumultueux « dit-on pain au chocolat ou chocolatine ? »

Si personne n’est encore désignée pour succéder à Guillaume Gomez, un nom revient sur toutes les lèvres : celui de Christelle Brua, sacrée meilleure pâtissière de restaurant du monde en 2018. Officiant au Palais depuis deux ans, elle pourrait devenir la première cheffe des cuisines de toute l’histoire des cuisines de l’Elysée.

Louise Delaroa

0 comments on “Guillaume Gomez, chef cuisinier de l’Elysée rend son tablier… aux fourneaux seulement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :